L’accompagnement des patients atteints d’apnée du sommeil pendant le confinement

Aug 7, 2020 par

Quel a été l’impact du confinement sur les personnes atteintes d’apnée du sommeil traitées par la pression positive continue ? C’est la question que s’est posée Alliance Apnée du Sommeil, en partenariat avec une équipe du centre du sommeil du CHU de Grenoble. Même s’ils ont bien suivi leur traitement, les patients regrettent de ne pas avoir reçu plus de conseils pour gérer cette période stressante.

Femme qui tient le masque de sa machine PPC

L’apnée du sommeil en France

Cette pathologie est un trouble nocturne entraînant un sommeil fragmenté par des pauses respiratoires de plus de 10 secondes, se produisant plus de cinq fois par heure. Ces apnées peuvent provoquer plusieurs réveils qui impactent ainsi directement la qualité de vie des patients. Ceux-ci peuvent souffrir de certains troubles de l’humeur comme la dépression, de somnolence et d’endormissements incontrôlables (qui augmentent le risque d’accident de la route), mais également de troubles de la mémoire et de la concentration.

Ces troubles respiratoires sont traités par une machine à pression positive continue (PPC) qui permet aux voies aériennes de rester dégagées par ventilation nasale pendant le sommeil. De plus, il est important d’adopter certaines mesures comme l’arrêt du tabac et la limitation de la consommation d’alcool (surtout le soir).

En France, plus de 5 % de la population est touchée, soit 3 à 4 millions de personnes. Pourtant, près de 7 personnes sur 10 ignorent en être atteintes.

Il existe de nombreux facteurs de risque :

  • Le surpoids et l’obésité
  • L’âge : 30 % des personnes de plus de 65 ans sont concernées
  • Le sexe : un homme est plus exposé qu’une femme
  • Les particularités génétiques
  • La consommation d’alcool, de sédatifs et de tabac

Des patients apnéiques mal informés pendant le confinement

L’association Alliance Apnées du Sommeil s’engage pour améliorer la prise en charge des personnes atteintes de cette pathologie. Avec pour missions d’améliorer le dépistage et l’efficacité du traitement des personnes apnéiques, elle se charge également de promouvoir l’information de cette maladie auprès du grand public et des autorités.

Cette association s’est intéressée, auprès de 14000 patients traités par pression positive continue, à l’impact du confinement sur leur prise en charge, et leur ressenti par rapport au risque de contracter le coronavirus.

Il apparaît que 96% d’entre eux non pas arrêté leur traitement et que 86% ne l’ont pas modifié. Malgré le risque d’aérosols produits par leur machine, les malades n’ont donc pas changé leur traitement.

D’ailleurs, 3.3% des patients interrogés ont contracté le coronavirus, dont 8.7% ont nécessité une hospitalisation. Ces données montrent que l’incidence de Covid-19 parmi les personnes souffrantes d’apnée du sommeil n’est pas supérieure à la moyenne.

Cependant l’étude révèle une modification des habitudes alimentaires (25%) et du rythme du sommeil pour 70% des interrogés (32% se couchant plus tard et 25% se levant plus tard que d’habitude). Ce qui prouve que cette période confinée a impacté significativement les repères chrono-biologiques des patients.

Parmi les sondés, 85% auraient aimé avoir un accompagnement plus soutenu pendant leur quarantaine. Ils auraient aimé recevoir davantage de conseils et d’informations sur leur traitement, notamment dans la gestion du stress et de l’anxiété. Il en ressort que les prestataires de santé à domicile pourraient jouer un rôle encore plus important dans l’accompagnement des patients.

Prescillia P., Conceptrice-rédactrice

– Apnées du sommeil : les patients ont montré une observance remarquable du traitement par pression positive continue malgré la perte des rythmes sociaux. ALLIANCE APNÉE DU SOMMEIL. Consulté le 7 août 2020.
– La machine à pression positive continue (PPC). ALLIANCE APNÉE DU SOMMEIL. Consulté le 7 août 2020.
– Comprendre l’apnée du sommeil. AMELI. Consulté le 7 août 2020.
Prescillia POINT
Prescillia P., Conceptrice-rédactrice
Passionnée par le bien-être et la santé
Aime le sport et la mode

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.